L'économie de communion : les entreprises osent le partage (Focolari)

Description

L’économie de communion. L’entreprise comme lieu de relations, propice à la recherche du bien commun. L’effet contaminant de la culture du don et du partage. Témoignage

En 1991, Chiara Lubich, fondatrice du mouvement des Focolari,constatant les très fortes inégalités sociales et économiques lors d'une visite au Brésil, lance l'idée de créer des entreprises dont le but explicite est de partager une part de leurs bénéfices en faveur des plus pauvres. Cette initiative est devenue depuis l'économie de communion à laquelle adhèrent plus de 800 entreprises dans le monde.

Intervenants
M. Frédéric DUPONT